Spatulosminthurus lesnei

(Carl, 1925)

Morphologie :

Globuleux

Motif :

Tricolor

Couleur dominante :

Noir, Marron

Couleur secondaire :

Jaune, blanc

Classification

  • Embranchement

    Arthropoda

  • Sous-Embranchement

    Hexapoda

  • Classe

    Collembola

  • Ordre

    Symphypleona

  • Famille

  • Sous-Famille

    Sminthurinae

Taille moyenne :
Entre 1 mm
et 1.3 mm

Description

Ce collembole est rare et très impressionnant avec ce motif atypique tricolor. Il est facilement identifiable et peu néanmoins être éventuellement confondue avec Sminthurus maculatus peu documenté. Les longues antennes et les deux bandes blanches du dos permettent de les distinguer aisément. C’est une espèce fantastique que j’ai eu le plaisir d’observer et que je vous souhaite de trouver. Son aire de répartition est semble t-il limité au sud de la France. Les soies dorsaux caudales peuvent être très longue à l’image des Dicyrtominés.

Caractéristique de la cuticule :
Lisse

La cuticule est la fine enveloppe externe qui protège les organes du collemboles. Elle est composée de chitine. Son aspect varie selon les espèces. Pour certaines, la cuticule est lisse, boursouflée ou recouverte d'écailles. Elle est plus ou moins épaisses et présente des facultés hydrophobes.

Aspect des soies :
Longues et fines

Les soies sont des filaments composées de chitine. leur disposition sur la cuticule contribue à l'identification des collemboles. Le terme souvent employé est la chaetotaxie.

Aspect des ocelles :
ocelles noires

Les ocelles (nom masculin) représentent la zone regroupant les ocelli (oeil) des collemboles. Leur taille, disposition et nombre (généralement 8) sont des critères important dans leur identification.

Aide à l'identification

Clé d'identification 1
Face typique avec la tête entièrement noir et de très longues antennes. Le segment ant. 4 posséde plus de 20 anneaux segmentés
Clé d'identification 2
Vue caudale avec les trois couleurs représentées et leurs dispositions.
Clé d'identification 3
Vue caudale de la papille génitale du mâle
Clé d'identification 4
Forme typique du corps triangulaire ou en fer de lance

Dimorphisme sexuel

Certaine espèce ne présente pas de dimorphisme sexuel marqué ou visible sur la base des photos. Selon les nouvelles observations et avec l’aide de spécialiste ces informations sont susceptibles d’évoluer.
Coloration différente, papille génitale chez le mâle
Ecosystèmes & Substrats
Ecosystème
Zone rocailleuse
Substrat de vie
Terre

Phénologie

Le cycle de vie des collemboles à la surface du sol est variable selon les espèces. Ces données sont basées sur mes observations depuis décembre 2016. Elles sont données à titre indicatif en raison de facteurs variables : météos, climats, régions, et topologies de terrain. Pour en savoir plus, découvrez l’article sur la Phénologie des collemboles de France. J’ai pu observer cette espèce à la fin du printemps et au début de l’été mais d’autres auteurs ont pu l’observer à l’automne et en hiver ce qui laisse présager la possibilité de l’observer toute l’année.
Saison(s) propice(s) pour l'observation de l'espèce

Observation(s) par mois de l'espèce
Jan.
Fév.
Mars
Avr.

Mai

Juin

Juil.

Août

Sept.

Oct.

Nov.

Déc.

Indicateur de rareté

Cette information est uniquement basée sur mes propres observations et peuvent varier d’un lieu à un autre et du temps de recherche consacré dans un biotope en particulier

Très commun
Commun
Peu commun
Rare
Très rare

Formes, Variétés et Sous-espèces

Espèces proches

Partager sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Crédits & Remerciements

Références bibliographiques

  • Checklist of the Collembola of the World. Bellinger, P.F., Christiansen, K.A. & Janssens, F. 1996-2019. http://www.collembola.org

  • Catalogue des collemboles de France J-M. Thibaud Zoosystema Vol. 39, Issue 3 (Sep 2017), pg(s) 297-436

© 2022 Collembole Aquanat-photo - Tous droits réservés