Sminthurus viridis

(Linnaeus, 1758)

Morphologie :

Globuleux

Motif :

Unicolor, Marbré

Couleur dominante :

Vert

Couleur secondaire :

Beige, Jaune

Classification

  • Embranchement

    Arthropoda

  • Sous-Embranchement

    Hexapoda

  • Classe

    Collembola

  • Ordre

    Symphypleona

  • Famille

  • Sous-Famille

    Sminthurinae

Taille moyenne :
Entre 2 mm
et 3 mm

Description

Cette espèce très commune est assez grande avec une coloration verte qui lui offre un camouflage parfait dans la pelouse des jardins et dans les prairies bien vertes. Il existe beaucoup de variantes colorées chez cette espèce que vous pourrez découvrir dans la base de données du site au fur et à mesure des mises à jour et création. Le motif général peut varier et présenter des patches de couleurs variables donnant un aspect variable. Pour identifier avec plus de certitude l’espèce, essayer de photographier le collembole en vue dorsale et caudale. L’abdomen est fortement rebondi et le quatrième segment des antennes est très long avec de nombreux anneaux.

Caractéristique de la cuticule :
Lisse

La cuticule est la fine enveloppe externe qui protège les organes du collemboles. Elle est composée de chitine. Son aspect varie selon les espèces. Pour certaines, la cuticule est lisse, boursouflée ou recouverte d'écailles. Elle est plus ou moins épaisses et présente des facultés hydrophobes.

Aspect des soies :
Fines et courtes

Les soies sont des filaments composées de chitine. leur disposition sur la cuticule contribue à l'identification des collemboles. Le terme souvent employé est la chaetotaxie.

Aspect des ocelles :
ocelles noires

Les ocelles (nom masculin) représentent la zone regroupant les ocelli (oeil) des collemboles. Leur taille, disposition et nombre (généralement 8) sont des critères important dans leur identification.

Aide à l'identification

Clé d'identification 1
Nombreux anneaux sur le segment ant.4
Clé d'identification 2
motif dorsal et coloration quasi unie
Clé d'identification 3
Motif typique caudale
Clé d'identification 4
Disposition des soies à la façon d’une crête d’iroquois.

Dimorphisme sexuel

Certaine espèce ne présente pas de dimorphisme sexuel marqué ou visible sur la base des photos. Selon les nouvelles observations et avec l’aide de spécialiste ces informations sont susceptibles d’évoluer.
Aucun de connu ou de visible sur photo, papille génitale chez le mâle
Photo d'un mâle

La papille génitale est ici bien marquée et visible sous le petit abdomen 5. Elle possède une couronne de soies circumgénitales (Janssens, 2018).

Photo d'une femelle

La femelle ne présente pas de papille génitale visible sur cette vue. Cette dernière est en générale moins enflée que chez le mâle . Afin de mieux la visualiser, il convient d’obtenir une vue ventrale très détaillée à l’image de celle qui illustre l’espèce Sminthurus leucomelanus.

Ecosystèmes & Substrats
Ecosystème
Prairie humide, Prairie sèche, Jardin
Substrat de vie
Litière humide, Plantes terrestres

L’espèce est très présente dans les prairies d’herbes grasses ou dans les pelouses de jardins. Ces collemboles sont faciles à localiser lorsqu’ils sont dérangés car ils sautent et ils atterrissent parfois sur l’appareil photo, sur le sac à proximité ou sur les vêtements. Sa taille, qui le classe parmi les plus grandes espèces de collemboles globuleux dans la faune française permet de l’observer facilement.

Phénologie

Le cycle de vie des collemboles à la surface du sol est variable selon les espèces. Ces données sont basées sur mes observations depuis décembre 2016. Elles sont données à titre indicatif en raison de facteurs variables : météos, climats, régions, et topologies de terrain. Pour en savoir plus, découvrez l’article sur la Phénologie des collemboles de France.
Saison(s) propice(s) pour l'observation de l'espèce

Observation(s) par mois de l'espèce
Jan.
Fév.
Mars
Avr.

Mai

Juin

Juil.

Août

Sept.

Oct.

Nov.

Déc.

Indicateur de rareté

Cette information est uniquement basée sur mes propres observations et peuvent varier d’un lieu à un autre et du temps de recherche consacré dans un biotope en particulier

Très commun
Commun
Peu commun
Rare
Très rare
Note complémentaire : Chaque petite parcelle de pelouse est susceptible d’abriter une population de Sminthurus viridis. Cette espèce est très fréquente dans les jardins avec des pelouses variées et particulièrement composée de trèfle.

Formes, Variétés et Sous-espèces

Il existe beaucoup de variabilité au sein de l’espèce <emSminthurus viridis ce qui offre un large panel de spécimens différents à photographier. Certaines d’entre-elles, sont identifiées avec une clé d’identification dédiée.

Espèces proches

Le genre Sminthurus regroupe plusieurs espèces à la morphologie similaire avec une palette et un motif parfois proche. L’identification de Sminthurus viridis ne pose généralement pas trop de difficulté, cependant, il peut être intéressant de comparer avec les espèces suivantes.

Découvrir l'espèce en vidéo

Partager sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Crédits & Remerciements

Je remercie Frans Janssens Biologiste de l’Université d’Anvers pour son expertise et pour toutes les informations partagées à travers différents médias, permettant ainsi de contribuer à la réalisation de cette fiche informative.

Bellinger, P.F., Christiansen, K.A. & Janssens, F. 1996-2019.
Checklist of the Collembola of the World. http://www.collembola.org

Références bibliographiques

  • Checklist of the Collembola of the World. Bellinger, P.F., Christiansen, K.A. & Janssens, F. 1996-2019. http://www.collembola.org

  • Catalogue des collemboles de France J-M. Thibaud Zoosystema Vol. 39, Issue 3 (Sep 2017), pg(s) 297-436

© 2020 Collembole Aquanat-photo - Tous droits réservés